hameconLes poissons ne ressentiraient pas la douleur
Le neocortex des poissons n'est pas suffisamment développé pour un ressenti de la douleur. C'est le constat d'une équipe de chercheurs dirigée par le Professeur James Rose de l'université du Wyoming.

LR90miniRécif France
Edité par Récif France, le n° 90 des Lettres Récifales, magazine 100% eau de mer, est disponible.


citesDélivrance des CITES : un an et toujours pas de réponse
Le 15 novembre 2011, nous demandions, au ministère de l'écologie, des précisions quant à la délivrance des CITES.
A ce jour, toujours pas de réponse !!!

z-flavescensBientôt disparu de nos bacs ?
Si nous n'agissons pas rapidement, Zebrasoma flavescens et bien d'autres vont disparaître de nos bacs. Et demain !  Quelles autres espèces ?

Ampullaire-miniLe législateur européen interdit les ampullaires
Le Journal officiel de la Commission européenne du 10 novembre publie une décision interdisant la détention, la reproduction et la commercialisation des espèces du genre Pomacea (ampullaires).

OxygenateurOxygénateurs
Mettez vos aquariums en hyper sécurité biologique

De nombreux aquariums publics utilisent l'oxygène dans leurs installations. Cette technologie est désormais à la portée de tous les aquariophiles.

Favia-favusUn virus pourrait être la clé de la bonne santé des coraux
Des chercheurs de l'université de Tel-Aviv développent une méthode de traitement du blanchiment des coraux basée sur la médecine humaine

P.annectensProtopterus annectens : le poisson qui marche
Des scientifiques ont montré qu'un poisson sarcoptérygien – un protoptère – est capable de marcher à la manière d'un tétrapode, en utilisant ses nageoires. Ce caractère serait donc antérieur aux tétrapodes, les vertébrés sortis de l'eau il y a 365 millions d'années.

Révision du genre Melanochromis par Konings et Stauffer
Dans cette révision du genre Melanochromis, Konings et Stauffer décrivent Melanochromis mpoto, plus connu des cichlidophiles sous Melanochromis sp « Blue », de la partie nord-ouest du lac Malawi.
La révision porte sur un nombre d'espèces mal décrites par Johnson dans les années 1970 et 1980 à partir de spécimens d'aquarium et découvrent qu'il est nécessaire de mettre en synonymie M. parallelus Burgess & Axelrod 1976 avec M. loriae Johnson  1975.
Ils redécrivent M. chipokae Johnson 1975.
Ces deux espèces ont été confondues dans la littérature en raison de mélanges des photos fait par Johnson dans ses descriptions.
Konings et Stauffer définissent aussi le problématique M. robustus Johnson,1985 qui a été décrit à parti d'un spécimen obèse maintenu en aquarium et de provenance inconnue.
La comparaison de cette dernière espèce avec l'espèce antérieurement connue comme Melanochromis brevis révèle qu'il s'agit de deux formes différentes et que Melanochromis brevis est conspécifique de l'espèce informelle Pseudotropheus « williamsi Nkhudzi » de Ribbink et al. (1983).
Konings et Stauffer replacent ainsi M. brevis de Trewavas dans le genre Pseudotropheus tout en désignant un lectotype et un paralectotype pour P. brevis.
Le Melanochromis connu de Chinyankwazi et Mumbo Islands est maintenant identifié comme M. robustus.

Adrianus F. Konings & Jay R. Stauffer - Zootaxa - Avril 2012

Liste comffa_logo_couleur_petite_tailleplète des aquariums ouverts au public et établissements assimilés
Certains établissements nous ont accordé un tarif préférentiel voire la gratuité d’entrée. Ils sont cités dans la liste ci-dessous.

Retrouvez l'actualité des aquariums publics ici

jellyfishDes méduses dans votre aquarium
Une société française basée dans la Manche, Jellyfish concept, va commercialiser, au premier trimestre 2012, plusieurs espèces de méduses issues de son élevage.
D'après les responsables de cette société, la maintenance des méduses n’est pas plus compliquée que le maintien d’un aquarium classique avec des bassins adaptés à ces animaux et une qualité d’eau correcte. 

A-Palau4Description d'un nouveau fossile vivant
Une équipe americano-japonaise du muséum d'histoire naturelle de Chiba (Japon) a découvert, en 2010, une anguille vieille de … 200 millions d'années.
Cette découverte a eu lieu dans le Pacifique ouest, dans l'archipel de Palau et vient de faire l'objet d'une publication dans les "Proceedings of the Royal Society - Biological Sciences".

XinguUn écosystème amazonien va disparaître
Le gouvernement brésilien vient de donner le feu vert à la construction d'un barrage gigantesque (ce sera le troisième plus grand ouvrage au monde) sur le fleuve Xingu, affluent de l'Amazone. Ce sont des milliers d'hectares qui vont disparaitre sous les eaux du lac ainsi créé.

AI janvier13 miniAquario Infos : le n° de janvier est en ligne
Il peut être téléchargé à partir de ce site, sous condition d'être connecté.



Ampullaire-miniL'ampullaire reste autorisé en Autriche
C'est la décision prise par les autorités autrichiennes.

aurelia-auritaAurélie, la méduse qui nous ... méduse
Denis Terver met en ligne un magnifique documentaire (nouvelle version au 02/12) de quelques minutes consacré à Aurelia aurita.

EATAMenaces sur l'aquariophilie : appel aux associations non fédérées
Face aux attaques et au lobbying des extrémistes de la protection animale, seule une union européenne permettra d'organiser la résistance et de contre attaquer en proposant des réponses respectant à la fois les aquariophiles amateurs et leurs animaux.

recifGoogle Maps vous permet d'admirer sept sites coralliens par l'intermédiaire de photos panoramiques.

PethiaNigroRévision du genre Puntius
Le genre Puntius d'Asie tropicale contient environ 120 espèces valides. Pendant longtemps, ce genre a été suspecté d'être polyphylétique (1).

AI-0412Aquario Info - avril 2012
Le n° d'avril est en ligne.
Adhérent FFA, vous pouvez le télécharger gratuitement en vous connectant avec votre identifiant.
Au sommaire ...

 

Jacinthes-TanganyikaLe lac Tanganyika menacé par trois plantes
La jacinthe d'eau -Mimosa pigra- et Mimosa diplotricha peuvent s'implanter et se propager sur le lac Tanganyika, causant d'énormes dégâts à la biodiversité.

SurpopulationPromiscuité = agressivité
La taille des aquariums influence le comportement des poissons : plus ils sont petits plus ces derniers sont agressifs.
C'est le résultat d'une étude réalisée par un biologiste américain pour la Case Western Reserve University, étude publiée dans le New York Times du 26 décembre.
Simple commentaire : ça s'appelle enfoncer des portes ouvertes.
Tous les aquariophiles (les vrais, pas les possesseurs d'un bocal à poissons rouges) le savent. On aurait pu faire l'économie d'une étude probablement (très) coûteuse en en interrogeant quelques-uns !
Lire l'article sur le site de GoodPlanet.info

Clowns3Triomphe ou catastrophe ?
Le commerce américain propose toute une série de poissons-clowns, Amphiprion ocellaris et Amphiprion percula de colorations multiples qui sont soit des exemplaires sauvages (donc une forme de mutants) soit d'élevage, les souches étant plus ou moins stables.
Triomphe ?
Ou  tragédie comme le pense Matthew L. Wittenrich, biologiste marin ?
Les mutations font partie de la sélection naturelle.
Source : Koralle N° 67 Februar/März 2011.
Découvrez les différents patrons

Puntius denisonii : espèce en danger
Puntius denisonii
vient d’être inscrit sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) comme étant une espèce menacée. D’après cette organisation, sa population a diminué d’environ 70% ces dernières années et sa distribution géographique est désormais très fragmentée.

Pangio_longimanusDescription d'une nouvelle espèce de Cobitidae
La revue Ichthyological Exploration of Freshwaters de février 2010 fait paraître la description d'une nouvelle espèce de Cobitidae : Pangio longimanus.

Ce petit cobitidé a été découvert en 1997 au Laos par une équipe de l'American Museum of Natural History. Peu de connaissances sont disponibles sur cette espèce qui n'a été prélevée qu'en trois exemplaires dans un lieu aujourd'hui englouti par un barrage.

Pangio longimanus vient seulement d'être décrit par Ralf Britz (American Museum of Natural History) et Maurice Kottelat (Université Nationale de Singapour). Longimanus signifie "longue main" en raison des pectorales qui, chez le mâle, atteignent pus de 15% de la longueur du corps. C'est le plus petit des Cobitidae connus à ce jour.

 

(Image: Ralf Britz, Natural History Museum)