Jardiland

P wingeiPoecilia wingei : animal domestique ?
S'il est possible (tout au moins pour les spécialistes) de faire la différence entre Poecilia reticulata et Poecilia wingei, la tâche se complique par la possibilité d'hybridation de ces deux espèces ce qui donne un très grande diversité de morphes. Mais problème : P. reticulata est considéré comme animal domestique (tout au moins ses variétés d'élevage) alors que P. wingei est considéré comme animal sauvage. Comment s'y retrouver ?

Dans le cas de croisements entre une espèce domestique et une espèce non domestique, le statut du parent le plus contraignant s'applique. Dans ce cas, l'hybride est donc "non domestique".
Mais devant les difficultés d'identification, le bureau faune sauvage captive du ministère de l'environnement considère l'ensemble du "pool guppy" comme animal domestique. C'est d'ailleurs la consigne qui est donnée aux agents de contrôle.

Le ministère de l'environnement nous ayant consulté sur ce point, nous avons suggéré le passage de "non domestique" à "domestique" des variétés d'élevage de P. wingei. Cette solution permettrait d'éviter tous problèmes ultérieurs.

Les animaux domestiques étant du ressort du ministère de l'agriculture et les animaux non domestiques du ministère de l'environnement, il faut désormais que les deux administrations s'accordent sur ce point.