Corail blanchissementLa Grande barrière en rémission ?
Gravement malade, voire condamnée, la grande barrière de corail australienne semble se rétablir. Même si la situation reste grave après les épisodes de blanchissements répétés de ces dernières années, des signes d’amélioration constatés lors du dernier été austral laissent place à l’espoir.

Drapeau belizeSelon l'Unesco, la barrière de corail du Belize n'est plus en péril
Décision suffisamment rare pour être soulignée, l'ensemble des récifs de cette structure corallienne (300 km de long) a été retiré par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) de la liste du patrimoine mondial en péril.

P.KraghA voir absolument
Peter Kragh est un cinéaste spécialisé dans l'environnement marin. Il a travaillé dans le monde entier pour de nombreuses chaînes de télévision (BBC, Nat geo, Planet earth ...). Il nous livre ici deux "time laps" concernant des acroporas en aquarium.

Corail blanchissementGrande barrière australienne : blanchissement XXL
La chaleur extrême qui a régné en 2016 a fait, sur la Grande Barrière de corail, beaucoup plus de dégâts que les premiers relevés n'avaient laissé supposer.
Dans une communication publiée le 18 avril 2018 dans la revue « Nature », les chercheurs révèlent qu’un blanchissement d’une importance sans précédent a eu lieu.
Ce blanchissement a modifié d’une façon très importante près d’un tiers des 3900 récifs qui composent la Grande Barrière.

Palythoa mutukiZoanthidea : attention, danger !
Pour se protéger ou capturer leurs proies, de nombreux organismes marins produisent des toxines. C’est le cas des coraux mous des genres Palythoa, Protopalythoa et Zoanthus, bien connus des aquariophiles récifaux. Mais problème ! La toxine, plus précisément « palytoxine » secrétée peut également être dangereuse pour l’homme. Elle possède notamment une action vasoconstrictrice très puissante.

A.asperilinguisDes espèces coralliennes à ... 300 m. de profondeur !
Située entre 130 et 300 m. de profondeur, les scientifiques viennent de détecter une zone peuplée d'une multitude d'espèces typiques des récifs coralliens. Située juste sous une zone appelée mesophotique (profondeur moyennement éclairée : 40 à 150 mètres), les biologistes proposent d'appeler "rariphotique" cette zone dans laquelle peu de lumière pénètre.

CorailLes coraux sont aussi menacés par le CO2
Selon une étude parue dans la revue "Science", la vitesse d'érosion des coraux sera, d'ici la fin de ce siècle, supérieure à la vitesse de construction. Ce phénomène est dû à l'acidification des océans, conséquence du CO2 relâché dans l'atmosphère.

corail plastiqueLe plastique menace aussi les coraux
Présent dans les océans de façon très importante, que certains qualifient de septième continent, des scientifiques ont également mis en évidence le rôle très néfaste de ce matériau sur les coraux.

FidjiFidji : exportation de coraux interdite
Le ministère de la pêche de la République des Fidji interdit désormais la récolte, l’achat, la vente et l’exportation des coraux et « pierres vivantes ».

Corail Camella Twu CCBlanchissement corallien : espoir !
Deux études australiennes laissent penser que le blanchissement qui a détruit une bonne partie de la grande barrière de corail australienne n'est pas inéluctable.

CorailGrande barrière : ponte d'espoir


Ca n'arrive qu'une fois par an et cette année c'était dans la nuit du 8 au 9 novembre. Sur la Grande barrière australienne, les coraux ont relachés simultanément des milliards d'ovules et de spermatozoïdes. Après plusieurs épisodes de blanchissement, dont l'un très grave l'an dernier, cette reproduction sexuée est un signe d'espoir.

Hippocampus guttulatusDes bébés hippocampes dans le port de Mèze (34)
Depuis dix ans, un groupe de passionnés (association "Peau bleue" et bénévoles de la société "Biotope") étudient ce syngnathidae dans l'étang de Thau. En juin, ce sont des centaines de jeunes hippocampes qui se sont regroupés dans le port de Mèze (34). Y sont-ils nés ? S'y sont-ils simplement regroupés ?

Acropora cervicornisEn Mer Rouge aussi, certains coraux font de la résistance
C’est au centre de recherche d’Eilat, au sud d’Israël, que des biologistes marins étudient des espèces résistantes aux problèmes qui déciment les coraux partout ailleurs dans le monde. Surprise !

A.triradiatusAncistrus triradiatus espèce envahissante en Guadeloupe
Ce Loricaridae a été découvert fortuitement en 2014 dans la ravine Borine près de St-Claude. Absent des Caraïbes (sauf Trinitad), il ne fait aucun doute qu'il a été introduit dans cette région puisqu'il s'agit d'une souche exportée pour le commerce aquariophile depuis la Colombie.

corail blanchissement Samuel Chow lic. CCDes coraux du Golfe d'Aqaba résistent au changement climatique
Dans la plupart des océans, les récifs coralliens déclinent du fait de la hausse des températures et de l'acidification des eaux. Pourtant, dans le golfe d'Aquaba (Mer Rouge), les coraux font de la résistance.

Corail blanchissementGrande barrière de corail : dégâts inestimables
Pour la deuxième année consécutive, la grande barrière de corail australienne a subi un blanchissement dû à l'augmentation de la température. Selon les scientifiques, les coraux n'ont aucune chance de s'en remettre.

RecifLes récifs neo-calédoniens récupèrent
Contrairement à ceux de la Grande barrière australienne, les coraux des récifs néo-calédoniens reprennent vie. C'est le constat d'une équipe de scientifiques de l'Institut de Recherche pour le Développement qui, du 24 février au 15 mars, a étudié 6 sites de Grande-Terre et le récif d'Entrecasteaux.

Corail blanchissementLa Grande Barrière de Corail se remettra-t-elle ?
La Grande Barrière australienne, classée au patrimoine mondial de l’Humanité, a vu, l’an dernier, le blanchissement des 2/3 de ses coraux sur une bande d’environ 700 km. Il s'agit du second épisode consécutif de blanchissement.

Acropora cervicornisSeize espèces de coraux protégées aux Antilles françaises
La ministre de l'écologie vient d'annoncer la protection, par arrêté ministériel, de 16 espèces de coraux des Antilles françaises. La mutilation, la destruction, l’enlèvement dans le milieu naturel et toute action susceptible d’avoir un impact sur les espèces mentionnées seront alors interdits.

Anémone abyssaleExploration autour des Samoa
La "National Oceanic and Atmospheric Administration" explore actuellement les abysses du Pacifique, dans la région des Samoa américaines. Une douzaine d'espèces probablement nouvelles y ont été découvertes : éponges, mollusques, coraux ...

corail rougeLa Catalogne protège le corail rouge
Le département de l'agriculture et de la pêche de Catalogne va établir un moratoire destiné à réduire de 50% l'extraction du corail rouge vivant sur ses côtes. Ce moratoire durera jusqu'en 2028 date à laquelle l'interdiction totale sera prononcée si aucune amélioration n'est visible au niveau des colonies.

RecifAppel pour protéger le récif de corail du Bélize
Après la découverte d'une nouvelle espèce de requin dans les eaux du Bélize, l'ONG rappelle la nécessité de sauvegarder son récif de corail, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Eunice aphroditoisUn monstre dans l'aquarium
Les océans abritent de véritables monstres, certains de taille compatible avec les aquariums de grand volume. C'est le cas d'Eunice aphroditois, un ver polychète qui peut être introduit accidentellement à la taille juvénile mais dépasser un mètre une fois adulte. Il a été identifié il y a une quinzaine d'années dans un aquarium anglais où de nombreux petits poissons disparaissaient bizarrement.

Pterois miles R.AllgayerPterois miles, espèce méditerranéenne ?
Scorpaenidae originaire de l'Océan Indien et de la Mer Rouge, Pterois miles est désormais bien implanté en méditerranée notamment près des côtes sud-est. Mais le réchauffement climatique pourrait lui permettre de remonter vers l'ouest et les régions plus septentrionales. Un danger pour l'écosystème du fait de sa voracité et de sa prolifération.

IRDProtection des poissons coralliens : les réserves marines à la traîne
Des chercheurs de l’IRD, de l’Université de Montpellier, de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et de l’Université d’Hawaii, ont évalué, pour la première fois, l’impact de l’homme sur les poissons de récifs coralliens en Nouvelle-Calédonie.

INPNInventaire de la faune et de la flore de Rapa (Polynésie française)
L'Inventaire National du Patrimoine Naturel diffuse le résultat de cet inventaire réalisé par une expédition coordonnée par l'Université de Polynésie française.

Voir l'article