Jardiland

Corail blanchissementLa Grande Barrière de Corail se remettra-t-elle ?
La Grande Barrière australienne, classée au patrimoine mondial de l’Humanité, a vu, l’an dernier, le blanchissement des 2/3 de ses coraux sur une bande d’environ 700 km. Il s'agit du second épisode consécutif de blanchissement.

Coraux blanchissementSelon les scientifiques du Centre ARC d'Excellence pour les Études Intégrées sur les Récifs de Corail, il s’agit du pire épisode de blanchissement jamais subi par le récif et même les zones partiellement touchées auront beaucoup de mal à s’en remettre. La raison en est simple : le réchauffement climatique entraîne une augmentation de plus en plus fréquente de la température de l’eau.

Les coraux peuvent en effet se remettre des épisodes de blanchissement dans le cas où ils sont éloignés les uns des autres. Mais aujourd’hui, les épisodes de réchauffement sont trop proches pour leur permettre de se régénérer.

L’étendu des dommages pourrait inciter l’Unesco à classer la Grande Barrière australienne sur la liste des sites « en danger »