Jardiland

Corail blanchissementGrande barrière de corail : dégâts inestimables
Pour la deuxième année consécutive, la grande barrière de corail australienne a subi un blanchissement dû à l'augmentation de la température. Selon les scientifiques, les coraux n'ont aucune chance de s'en remettre.

C'est ce qu'il ressort d'observation aérienne réalisées par des chercheurs de l'université James Cook.

C'est le quatrième épisode sévère de blanchissement en quelques années (1998, 2002, 2016, 2017). Les coraux blanchis peuvent survivre mais, cette fois, les deux derniers épisodes sont trop proches pour leur permettre de se rétablir

Les coraux de la Grande Barrière, qui ont subi pour la deuxième année d’affilée un phénomène de blanchissement dû à la hausse des températures, n’ont aucune chance de s’en remettre, avertissent lundi 10 avril des scientifiques australiens. Il faut s'attendre à des pertes très élevées notamment dans la partie centrale. 1500 km de récifs sont touchés et seul le tiers sud est semble indemne.