Jardiland

Hippocampus guttulatusDes bébés hippocampes dans le port de Mèze (34)
Depuis dix ans, un groupe de passionnés (association "Peau bleue" et bénévoles de la société "Biotope") étudient ce syngnathidae dans l'étang de Thau. En juin, ce sont des centaines de jeunes hippocampes qui se sont regroupés dans le port de Mèze (34). Y sont-ils nés ? S'y sont-ils simplement regroupés ?

De nombreuses espèces trouvent déjà refuge dans les "Biohut", nurseries artificielles installées au niveau des quais et pontons du port de Mèze.

La présence et la reproduction de cette espèce, emblème de l'étang de Thau, prouvent que la gestion écologique de cet environnement est réellement efficace.

Sur Youtube : Plongée à la rencontre des hippocampes du bassin de Thau

De passage dans le région, n'hésitez pas à visiter l'Aquarium marin du Cap-d'Agde qui oeuvre également pour la préservation de l'hippocampe dans le bassin de Thau (Tarif préférentiel pour les membres des associations fédérées, sur présentation de la carte d'adhésion)