Jardiland

Corail Camella Twu CCBlanchissement corallien : espoir !
Deux études australiennes laissent penser que le blanchissement qui a détruit une bonne partie de la grande barrière de corail australienne n'est pas inéluctable.

La première méthode consiste à capturer ovules et sperme lors de la "grande ponte" annuelle puis à optimiser la fécondation en laboratoire avant de relacher les larves sur les récifs endommagés.

La seconde méthode consiste à repérer les récifs résistants au blanchissement mais également à Acanthaster planci (prédatrice du corail) et a favoriser la diffusion de leurs larves sur toute la grande barrière. 118 récifs répondant à ces 2 critères ont été répertoriés.

Voir l'article complet sur le site de France culture