DauphinVers la fin des parcs animaliers aquatiques
Un arrêté publié au journal officiel le 6 mai sonne le glas des delphinariums et autres établissements similaires. La détention des cétacés est désormais interdite sauf pour les orques (Orcinus orca) et une espèce de dauphin (Tursiops truncatus) détenus régulièrement à ce jour. Mais leur reproduction est désormais interdite.

Cet arrêté renforce les conditions d'hébergement, d'entretien et de présentation au public des orques et dauphins détenus en captivité exclusivement au sein d'établissements fixes.

La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite. Ainsi, seuls les orques et les dauphins actuellement régulièrement détenus peuvent continuer à l'être, sans ouvrir à de nouvelles naissances.

Voir l'arrêté du 3 mai 2017 (publié le 6)