Slide 1
Image is not available
Fédération Française d'Aquariophilie
Pour la protection de la biodiversité des écosystèmes aquatiques
Reconnue d'utilité publique - Agréée "Protection de l'environnement" & "Jeunesse et éducation populaire"
Aulonocara sp Mameleta.jpg
Neoheterandria elegans.jpg
Pterophyllum scalare Rio Nanay.jpg
Rubricatochromis exsul P. Tawil.jpg
Tomocichla asfraci.jpg
Xenotoca doadrioi.jpg
Xyphophorus evelynae.jpg
coral-567688_640.jpg
corals-1355479_640.jpg
discus-fish-1943755_640.jpg
fish-3218125_640.jpg
pexels-heidi-petersen-14699-67209.jpg
veil-tail-11453_640.jpg

RenardIn memoriam Henri Renard
Trésorier général de la Fédération jusque 2020, Henri Renard nous a quitté après avoir lutté contre une longue et pénible maladie. L’aquariophilie perd un de ses plus fidèles serviteurs.

Henri Renard était le fondateur d'Aquario Club Nord Meusien (ACNM), à Thierville-sur-Meuse, près de Verdun (55), la plus importante association de la Fédération (hors associations spécialisées) puisque, créée il y a 40 ans, elle a compté jusque 180 membres.

Aquariophile chevronné, Henri se passionnait également pour les espèces piscicoles de Lorraine et plus particulièrement de la Meuse.

Il est à l’origine de la création d’une exposition permanente consacrée à l’eau froide locale, dans un ancien lavoir restauré : Exp'eau Lor. Henri a d'ailleurs écrit, pour la Fédération, un guide pratique très pointu concernant les espèces des eaux françaises métropolitaines.

Sous sa coupe, l’ACNM avait rejoint la Fédération de l’époque (FAF) dès sa création en 1984. J’avais fait personnellement sa connaissance en 1992, année où son association avait accueilli notre congrès annuel. Il occupait alors la fonction de Délégué régional pour la Lorraine et nous étions en contact quasi permanent.

En 2001, lors du congrès d’Othis, la Fédération lui avait rendu un hommage particulier en remerciement des actions qu’il menait en faveur de notre passion. En 2002, l’ACNM organisait pour la seconde fois le congrès fédéral.

Henri avait, pendant quelque temps, quitté ses fonctions associatives pour s’occuper de sa commune dont il avait été élu premier magistrat. Mais il nous avait promis de rejoindre le CA fédéral une fois libéré de cette fonction.

Et c’est en 2006, à la fin de son mandat, qu’il avait rejoint les instances dirigeantes de la Fédération pour en devenir, en 2008, sur proposition unanime du Conseil d'administration, le Trésorier général, fonction dont il s’acquittait avec beaucoup de rigueur. En 2009, Henri avait reçu l’insigne fédéral « mastère » pour l’ensemble des services rendus à l’aquariophilie.

Déjà touché par la maladie, il avait, en 2020, souhaité transférer, en douceur, la trésorerie à sa successeure.

Je l’ai vu pour la dernière fois en juillet de cette année à l’occasion du quarantième anniversaire de son association. Déjà très fatigué, il parlait pourtant, toujours avec autant de passion, de notre passion commune et de la Fédération.

L’aquariophilie a perdu un grand serviteur. J’ai perdu un ami.

C’est de nouveau un grand chapitre du livre fédéral qui se termine.

Merci Henri pour nous avoir donné ton amitié et servi l’aquariophilie comme tu l’as fait.

Aujourd’hui nos pensées vont vers Marie-Thérèse, son épouse, vers ses enfants, ses petits (et arrière petit) enfants, et toute sa famille.

J.Jacques Lorrin

Copyright (c) 2024 - Site réalisé par Web54
https://www.web54.fr