ChichporticheIn memoriam Maurice Chichportiche
Il nous a quitté à l'âge de 66 ans en ce 8 décembre 2019. Il était de ces espèces en voie désormais d'extinction. De ceux qui franchissent les obstacles par passion. Car il avait la passion des aquariums.

De sa rencontre avec Jean Grivet, malouin fondateur de l'Aquarium Intra-Muros en 1960, puis de ses voyages-visites des plus grands Aquariums du monde aux USA, au Japon et en Australie, il en revient avec l'ambition de doter sa ville de Son Aquarium..
C'est ainsi que le Grand Aquarium de Saint-Malo voit le jour en juin 1996.
Dans le même temps, après le décès de Jean Grivet, il rachète l'Aquarium Intra-Muros et sa centaine de bacs pour 10 m³, pour rénover dès 1997 ce petit écrin au sein des remparts de la vieille ville en redonnant naissance à une exposition de 36 bacs pour cette fois 30 m³ peuplés uniquement de poissons d'eau douce.
En 2002, c'est l'Aquarium du Grand Lyon à La Mulatière qui ouvre, cette fois encore sous sa direction et quasiment avec le même groupe d'investisseurs privés. Et croyez moi, trouver des techniciens, c'est une chose, mais réunir des investisseurs, c'est de l'art !
Puis, Maurice s'éclipse quelques années à Tahiti pour revenir en 2016 avec le mal du pays et cette forme de démangeaison et de joie que procure l'Aventure.
Saint-Malo, attention, titre le journal local, " Mr Chichportiche est de retour". Et de fait il gagne l'appel d'offre pour réinvestir les courtines de cet Aquarium désormais fermé au public, mais pour en faire de nouveau un Musée du ... Vivant.
Le MicroZoo est né. Tout au moins le thème.
Car les travaux d'agencement ne sont pas tout à fait terminés. C'est le vecteur du monde des petits animaux ( poissons, reptiles et insectes ) que Maurice s'efforçait de perdurer au travers une muséographie pédagogique et responsable à Saint-Malo.
Une maladie brutale et rapide l'emporte sans qu'il ait le temps de savourer sa réussite.
Un seul voeux pour lui. Que du fond de ses rêves, il puisse assister à l'ouverture de ce lieu magique signé de sa passion pour l'Aventure qu'il lègue désormais à Charles, l'un de ses fils du même bois.
Au revoir Maurice.
On n'est pas prêt d'oublier un Homme comme toi...

François Semence
Jean Carlus