KilliAmSudLes aquariophiles ne sont pas des trafiquants d’animaux
Il circule depuis quelques jours sur internet ou sur les réseaux sociaux un certain nombre d’informations sur l’activité des aquariophiles plus ou moins spécialisés dans l’élevage des killies qu’on appelle killiphiles (voir explications in fine).

SénatHypocrisie quand tu nous tiens !!!
Depuis quelque temps, nous entendons beaucoup parler du Sénateur Arnaud Bazin. Lors d’une récente rencontre en visioconférence dont il était à l’origine, ce Sénateur nous avait déclaré partager notre point de vue quant à notre prise de position sur la proposition de loi 3661. Force est de constater que ce partage était de pure convenance.

SénatQuand les actions contredisent les paroles !
Lors d’une rencontre en visioconférence fin février, le Sénateur Bazin nous avait précisé être d’accord avec nos idées sur la proposition de loi 3661.
Or, selon nos sources, une réunion impliquant certaines associations animalistes, et concernant la création des listes positives, est prévue, en "catimini", dans les jours qui viennent, au ministère de l’agriculture.

Assemblée nationaleBien-être animal : rapport d'information
Nous venons de prendre connaissance du rapport d’information (176 pages) de la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale sur la protection du bien-être animal au sein de l’Union Européenne. Désastreux pour les amateurs et professionnels de la filière des animaux de compagnie!

PDL3661Proposition de loi 3661 - A propos des réponses
Depuis le début de notre contestation de la proposition de loi 3661, de nombreux courriers ont été envoyés par le collectif agissant sous l’égide de ProNaturA France : ministères, syndicats, parlementaires … Ces courriers ont entrainé de nombreuses réponses.

PDL3661Proposition de loi 3661 : les animalistes notent les parlementaires
Les animalistes notent les parlementaires ! Cette façon de les montrer du doigt témoigne d’une mentalité très particulière chez ces activistes qui refusent toute contradiction, convaincus que seule leur pensée représente la vérité. Le collectif agissant contre la proposition de loi 3661 a fait parvenir un courriel aux Sénateurs qui ont obtenu une « mauvaise note ».

LettreMise au point, ou comment expliquer à une députée ce qu'elle a voté !
A un courrier, concernant la proposition de loi 3661, expédié par Loïc Le-Rézollier, membre du CA fédéral, Madame Colboc, députée d'Indre-et-Loire, a apporté une réponse prouvant qu'elle n'a absolument pas compris ce pourquoi elle a voté . Et elle n'est probablement pas la seule !

PDL3661Proposition de loi 3661 : ce n'est pas terminé, loin de là
Même si le Sénateur A. Bazin a semblé très réceptif à notre argumentation, rien n'est terminé. Seule la promulgation de la loi, tenant compte du retrait des amendements incriminés, pourra nous rassurer. En attendant, vous pouvez toujours signer la pétition, la faire circuler, la partager ... Et pour parodier une célèbre association : On ! compte ! sur ! vous ! 

SénatRencontre Sénat - ProNaturA - FFA
Concernant la proposition de loi visant à améliorer la lutte contre la maltraitance animale, les représentants de ProNaturA France / FFA, ont eu un entretien en visioconférence avec Monsieur Arnaud Bazin, Sénateur du Val-d’Oise et Vice-président de la commission élevage du Sénat.

SénatLa proposition de loi 3661 est au Sénat : nos craintes sont confirmées
L'Assemblée nationale a transmis au Sénat cette proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale. Il y est bien question, notamment, de l'interdiction de vente, dès 2024, de tous les animaux de compagnie en animalerie et la création de listes positives. Nos craintes sont donc confirmées.

3661 pétitionProposition de loi 3661 : la pétition est en ligne
De l'amateur au professionnel, toute la filière de l'animal de compagnie est en danger ! Tous les éleveurs doivent réagir, quelle que soit leur spécialité. Une vingtaine d'associations, de syndicats professionnels, d'industriels ... se sont coalisés, sous l'égide de ProNaturA*,  pour défendre notre (nos) passion (s). Une pétition a été lancée. Vous pouvez la signer ici. Merci de la partager, de la diffuser et de la faire connaître autour de vous. Nous comptons sur vous. Merci.

3661 Lettre typeProposition de loi 3661 : lettre type
Interpelez votre Député. Faites lui savoir que vous vous souviendrez de sa prise de position le jour où il aura besoin de votre voix ! Nous avons préparé une lettre type à lui faire parvenir. Faites la même chose avec votre Sénateur, même si vous n'êtes pas grand électeur.

3661 PanneauProposition de loi 3661 - Courrier aux parlementaires
Les premières actions ont été lancées contre l'adoption du projet de loi désastreux pour toute la sphère des animaux de compagnie.

Assemblee nationaleRéactions contre la proposition de loi 3661
La Fédération a lancé une première action en écrivant au ministre de l'agriculture, à celui de l'écologie et aux Sénateurs qui vont très prochainement étudier, à leur tour, la proposition de loi. Une pétition va être lancée, probablement le 6 février. Sous l'égide de ProNaturA, elle regroupe 15 associations d'éleveurs amateurs, de professionnels et de fabricants (3 réponses encore sont attendues). Vous serez immédiatement informés de la mise en ligne de cette pétition.

Assemblée nationaleInterdiction de vente en animalerie...
La proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale a été approuvée, en première lecture, par l'Assemblée nationale. Contre l'avis du gouvernement, 2 amendements importants ont été adoptés. L'un concerne l'interdiction de vendre, à partir du 1er janvier 2024, tous les animaux de compagnie (dont les poissons) en animalerie. L'autre prévoit la création de listes positives (forcèment très restrictives). Explications ...

Assemblee nationaleQuestion d'un parlementaire
Fin octobre, Madame Jacqueline Dubois, Députée de Dordogne, posait, à Madame la Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre de la transition écologique chargée de la biodiversité, une question concernant "la revente incontrôlée" des poissons sur les sites de vente en ligne .

ConseilEtatConseil d’État : la coalition déboutée !
Au travers une coalition d’éleveurs et de deux syndicats de professionnels, la FFA a déposé, auprès du Conseil d’État, un recours, dirigé contre l’arrêté du 8 octobre 2018. Mauvaise nouvelle : la coalition a été déboutée. L'attestation de cession reste donc une obligation.

Logo OFILettre ouverte des acteurs du commerce animalier
Profiter du contexte épidémique actuel pour promouvoir leurs idées : pour les antispécistes, animalistes, végans et autres ayatollahs de la « protection animale », tous les prétextes dont bons ! Diverses organisations impliquées dans le commerce mondial des animaux de compagnie ont écrit une lettre ouverte en réponse aux appels à l'interdiction du commerce des espèces sauvages.

Lettre ouverteMaintenance des aquariums associatifs et confinement  (suite)
En cette période de confinement, rien n’est prévu pour les soigneurs aquariophiles qui n’ont d'autre alternative que de laisser mourir leurs poissons ou risquer une amende pour rupture du confinement.

CovidMaintenance des aquariums associatifs et confinement
Le ministère de l'agriculture a publié une notre de service listant les missions essentielles concernant la santé et la protection animale qui doivent être maintenues pendant le confinement. Rien n'est prévu en ce qui concerne les aquariophiles amateurs qui doivent assurer la continuité de la maintenance et des soins des aquariums associatifs.

CovidCOVID 19 : quid des animaux de plein air (et des aquariums des locaux associatifs) ?
Mme Brigitte Lherbier, Sénatrice du Nord, a attiré l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur les difficultés qu'éprouvent certains administrés pour s'occuper de leurs animaux domestiques de plein air en période de confinement.

Ministère agriculture alimentationIls sont intervenus pour nous défendre (au 17 février)
Nous avons averti tous nos parlementaires sur les dangers représentés par le projet d'arrêté du ministère de l'agriculture. A ce jour, certains sont intervenus auprès du ministre par l'intermédiaire de questions écrites. Qu'ils en soient remerciés.

Ministère agriculture alimentationProjet d’arrêté du ministère de l’agriculture : la réaction paye !
Devant la levée de bouclier des éleveurs amateurs, le ministère de l’agriculture nous fait savoir qu’il revoit sa copie. Mais ce n’est pas gagné pour autant ; nous restons vigilants et la pétition que nous avons lancée peut toujours être signée.

FFA logo couleurArrêté fatal à l'aquariophilie : signez la pétition
La Fédération a mis en ligne une pétition contre l'arrêté prévu par l'article L.214-7 du code rural. Vous la trouverez ici. Merci de la signer et la diffuser le plus largement possible.

Commentaires de la Fédération  concernant le projet d’arrêté (adressés au bureau de la protection animale du ministère de l'agriculture) :

Il serait opportun de différencier les animaux terrestres des poissons. D’une part, les objectifs pour chaque groupe d’animaux seraient plus lisibles. D’autre part, un certain nombre de disposition figurant dans ce projet ne peuvent absolument pas concerner les cinq espèces de poissons domestiques.

Projet d’arrêté proposé par le ministère de l’agriculture

Arrêté du____fixant les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les expositions ou toute autre manifestation consacrée à des animaux de compagnie d’espèces domestiques, mentionnées à l’article L214-7 (IV) du code rural et de la pêche maritime.